This website uses ‘cookies’ to give you the best, most relevant experience. Learn more Accept
Click background to close pop-up

Notify me!

EMAIL

NAME



Home
Composers
Catalog
Store
Infos
Cart
Menu
B
Franck Bedrossian
Thierry Blondeau
C
Raphaël Cendo
D
Denis Dufour
Pierre Dutrieu
F
Luc Ferrari
H
Pierre Henry
L
Vincent Laubeuf
Ramon Lazkano
Lin-Ni Liao
José Manuel López López
M
Paul Méfano
P
Bernard Parmegiani
Gérard Pesson
R
Colin Roche
S
Oriol Saladrigues
Pierre Schaeffer
V
Davor Branimir Vincze
Menu
Scores Books Music paper Limited editions Manuscripts Subscription Plans Merchandising
Menu
About us Places FAQ Pro Network
Colin Roche
L'électricité
Ambre mystérieuse
2018

electric guitar
10'

13 pages
32*24 cm
listen
read
buy
17.83 €
Performance Set
1 Score
14.26 €
PDF Performance Set
Learn more
Subscription plans
Include it in a plan to access
the full catalog from 1€/month
Description
fr

• Commissioned by Radio France for Création mondiale
• Broadcasted premiere on 19 January 2019, performed by Christelle Séry
L’immense majorité de mon travail a pour genèse la poésie de Francis Ponge, et en particulier deux aspects centraux :
Ce sont les esquisses, consignées jour après jour, qui forment la structure de l’œuvre. Il n’existe pas de forme a priori, comme il n’y a pas de procédé a priori. Chaque œuvre a son mystère et son unicité. Ainsi, je vois le travail de composition comme une enquête poétique.

Comme chez Francis Ponge, le sujet d’une pièce à venir est un « objet » : que je me sois attaché à prendre pour matériau sonore une étoffe, un verre d’eau, une cigarette, tout le travail est sans cesse ramené à ce qui fait le substrat concret, poétique, philosophique de l’objet. Ici, l’objet est impalpable, ou presque, c’est l’électricité.

« Nous nous occupons d’électricité. Dans l’électricité, pour l’homme de la rue, il y a deux choses. D’une part, la production et le réseau de distribution. D’autre part, il y a les machines, les appareils, l’orchestre des appareils qui fonctionnent à l’électricité. Mais entre eux, si je puis dire, il y a les bâtiments qui contiennent les appareils, il y a les demeures et les ateliers des hommes qui les utilisent ».

Ainsi, j’ai choisi cette mystérieuse électricité : pour paraphraser Francis Ponge, je dois devenir, le temps de la composition, l’atelier dans lequel l’interprète (ou producteur d’énergie) est mis en relation avec la machine. Voilà un parti pris de départ. Plus encore, ma posture est celle d’un profane, au moment où je dois redécouvrir l’électricité à travers le prisme de l’instrument (de ce qui lui permet de se fondre dans le sujet) et de l’interprète qui, par cette pièce, sera amené à concevoir son instrument comme un tout nouvel objet.
[Colin Roche]

• Commande de Radio France pour l'émission Création mondiale
• Création radiophonique par Christelle Séry le 19 janvier 2019

Credits

  • Edited by Misael Gauchat
  • Engraving: Daniel Fígols
  • Notice layout: Maxime Barthélemy
  • Proofreading: Colin Roche

Composer See all


Colin Roche
About
fr
Espousing a sensitive approach to his art, the music of Colin Roche unscrupulously favors fragility. He approaches every piece with the thought process of a visual artist made apparent through the use of instruments. Detail to timing, things and events becomes obsessional.

He would've like to meet Marcel Proust.

Find the complete works, dating from 2014 to future pieces, at Maison ONA.
Porteur d’une approche sensible, la musicalité de Colin Roche tend sans complexe vers la fragilité. Chaque œuvre est le fruit d’une reflexion plastique, se manifestant au travers d’un dispositif instrumental. Les détails du temps, des choses et des évènements sont obsessions.

Il aurait aimé rencontrer Marcel Proust.

Retrouvez chez Maison ONA l’intégralité de ses œuvres composées depuis 2014 et à venir.